Scroll Top

La maison

«Chiado» est l'un des quartiers les plus cosmopolites de Lisbonne. Les cafés traditionnels, les librairies, les galeries d'art et les magasins qui, depuis le début du 19 siècle, ont attiré tant de visites, font du « Chiado » le meilleur quartier pour séjourner à Lisbonne et pour apprécier son style de vie.

Le quartier du « Chiado » a inspiré le poète Fernando Pessoa et a été le théâtre de certains des moments les plus marquants de la culture et de la politique portugaise, comme la Révolution des Œillets de 1974. De nos jours il est devenu un lieu de rencontre pour les voyageurs de passage mais aussi pour les résidents.

Casa do Barão est née ici, après le tremblement de terre de 1755. Dans chacune de ses 12 chambres, dans le jardin de style romantique et dans les espaces partagés, vous pourrez découvrir un peu de l'éclat du 19ème siècle. Ici, vous pourrez également déguster la célèbre hospitalité portugaise. Ceux qui nous visitent disent qu'ils aiment rester avec nous.  Et nous adorons les accueillir.

Commerces et restaurants de l'époque: www.lojascomhistoria.pt

Histoire de Casa do Barão

À la fin du 19ème siècle, au sommet du romantisme, la maison appartenait à la famille du Vicomte de Espinhosa qui avait reçu le titre de noblesse de la part du roi D. Carlos I à une époque où la maison royale vendait des titres de noblesse pour approvisionner ses coffres.

Au moment de sa mort, le Vicomte n’ayant pas de descendants directs, sa fortune qui comprenait la maison familiale, avait été partagée entre plus de 20 membres de la famille. D’héritage en héritage la maison est parvenue aux propriétaires actuels qui l’ont convertie en hôtel en y ajoutant des œuvres d'art et du mobilier contemporain.

Les portraits de famille et les meubles anciens appartiennent à la maison depuis l'époque du Vicomte, cependant leur histoire précise ainsi que leur emplacement exact sont inconnus. On pense que le portrait situé dans la cuisine et qui avait été trouvé dans l'une des pièces du dernier étage, pourrait représenter l’épouse du Vicomte. D’autre part l’un des portraits de la bibliothèque représente le Vicomte lui-même.

Le nom «Casa do Barão» vient d'Almeida Garrett, un important écrivain portugais, qui tournait en dérision la prolifération de titres de noblesse au Portugal à son époque avec une phrase qui est encore utilisée aujourd’hui :

“Fuis chien ! Le roi veut te faire Baron! Où est-ce que je peux fuir ? Si je me cache ils vont me trouver et me faire Vicomte “

GuestCentric - Hotel website & booking technology
VeriSign Secured, McAfee Secure, W3C CSS compliant